En panne d'idées pour créer vos contenus ?
5 conseils pour doper votre créativité

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > 5 conseils pour doper votre créativité

"Le marketing de contenu, ça n'est pas pour nous. Nous n'avons pas assez de choses à dire". Et si trouver des idées était surtout une question de méthode ? Sur le fond, vous avez bien plus à dire et à partager que vous ne l'imaginez.


Trouver des idées

Ce sont souvent les dirigeants de PME qui doutent de leur capacité à produire du contenu, découragés par ce qu'ils croient être un Himalaya à gravir. Une étude menée en 2014 par le Content Marketing Institute, auprès de PME américaines, pointait du reste ce sentiment.

A la question "Quels sont pour vous les challenges à relever dans une stratégie marketing de contenu ? " :

  • 70 % des marketeurs interrogés évoquent le temps pour créer des contenus
  • 58 %, la capacité à les produire en volume suffisant
  • 45 % la capacité à produire des contenus engageants
  • 40 %, la capacité à diversifier les contenus

Paradoxalement, dans cette même étude, 96 % des sondés déclaraient faire appel à du marketing de contenu. Preuve que s'engager dans cette stratégie a son utilité. En réalité, ce que les marketeurs expriment avant tout, c'est leur crainte de ne pas réussir à occuper le terrain sur la longueur.

Bien plus à partager qu'on ne l'imagine

Pourtant, la marche n'est pas si haute. Expertes dans leur domaine, les entreprises ont bien plus à dire et à partager qu'elles ne l'imaginent : vision du marché, analyse de tendances, commentaire d'actualité, retours d'expérience client, pièges à éviter, décryptage d'un échec, guide de bonnes pratiques, recommandation d'un nouvel ouvrage professionnel, compte-rendu de conférence, curation de contenus lus/vus sur Internet ... La liste est finalement assez longue.

Voici 5 bonnes pratiques

1. Exploitez l'existant

A moins d'être une toute jeune start-up, il y a fort à parier que vous avez déjà des trésors à exploiter. Tous les contenus n'ont pas besoin de coller à une actualité. Il y a aussi les "indémodables", les contenus "froids", ceux qui ont une longue durée de vie :

  • livres blancs, utilisés tels quels, ou redécoupés pour en faire des billets de blog,
  • présentations powerpoint, en les expurgeant de leur caractère commercial,
  • articles anciens, à mettre à jour le cas échéant, avec des données actualisées,
  • recueils de bonnes pratiques, etc.

2. Organisez une veille automatique

Heureusement pour les marketeurs, il existe des outils pour automatiser une veille. Ils vous aident à attirer l'information à vous, plutôt que de devoir aller la chercher :

  • Utilisez les agrégateurs de news (Feedly, NetVibes, Pulse...). Pour en savoir plus à ce propos : 10 agrégateurs de contenus
  • Mettez en place une ou plusieurs alertes Google, selon le nombre de thématiques qui vous intéressent. C'est redoutablement efficace.
  • Abonnez-vous à des newsletters sectorielles, bien choisies pour ne pas être submergé.

3. Sondez le terrain

  • Allez régulièrement jeter un oeil sur ce que font/écrivent vos concurrents
  • Identifiez les conférences à venir dans votre secteur, les thématiques d'atelier proposées : il y a de bonnes chances d'y trouver des sujets d'inspiration.
  • Demandez à vos commerciaux/consultants de remonter les questions/objections le plus souvent adressées.

4. Elargissez le cercle des contributeurs

  • Faites parler vos clients : leurs retours d'expérience, argumentés, sont parmi les informations les plus consommées par les acheteurs
  • Sollicitez vos partenaires. Ouvrez-leur vos colonnes. Ils seront heureux de bénéficier d'une tribune.
  • Interviewez une "personnalité".

5. Ouvrez une boîte à idées

Et pour être sûr de ne pas oublier une bonne idée, ouvrez une boîte ad hoc (un excel partagé par exemple). Incitez vos contributeurs en interne à l'alimenter au fil de l'eau. Les idées déposées pourront être alors discutées lors de vos comités de rédaction. Cela évitera l'angoisse de la page blanche et du trou dans le calendrier de publication.

retour en haut de page